D’un nationalisme « musclé » au nationalisme du Parti québécois

Ph. D. science politique

logo100eBLEU150L’Action nationale n’a pas toujours eu l’orientation politique qu’on lui connaît actuellement. À l’image du Québec, elle connut son passage du Québec duplessiste, conservateur, traditionaliste, faisant large place à la religion catholique, au Québec contemporain, issu de la Révolution tranquille, doté d’un État séculier, interventionniste, défenseur d’un filet social, endetté. En matière de représentation démocratique, tout le système politique est sorti reconfiguré après une première vague de réformes, puis une seconde réalisée entre 1965 et 19791. Les réformes de la carte électorale ont été les plus significatives, également les plus rapides et spectaculaires: l’élimination progressive des distorsions dans la représentation entre population et sièges a changé la donne en faveur des partis montréalais. Elle n’a toutefois pas transformé la compétitivité électorale des régions, tributaire d’un vote bloc des non-francophones. Ce dernier s’est au contraire affirmé, au point de remplacer, en particulier avec le multipartisme, les distorsions de la carte électorale en tant que barrière d’accès au pouvoir pour des partis francophones nationalistes.

Accès abonné

Numéro du centenaire et Cahiers Printemps 2017

2017janvierfevrier3D250 2017printemps250
L'exceptionnel numéro du centenaire, grand format couleur, qui retrace l'évolution de la pensée nationale sur tout un siècle (Pour mémoire) et le numéro Printemps 2017 des Cahiers de lecture sont maintenant en vente à la boutique internet  et aux points de vente suivants:

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.