Articles de Septembre 2020

Prev Next

La question corse entre autonomie et indépendance

Thierry Dominici - avatar Thierry Dominici > Septembre 2020

La Corse, île du Mare Nostrum de moins de 9000 km2 et d’environ 360 000 habitants, a adhéré très tôt à l’esprit de la République française (le 30 novembre 1789). Pourtant, pour la majorité des Français continentaux, l’île de Beauté est un territoire où règne l’anarchie sociale, la gabegie, la vendetta et le non-droit, le clientélisme, le banditisme et les violences des indépendantistes, auxquels vient se mêler paradoxalement en surimpression le tableau d’une région à la nature préservée, paradis du vacancier en quête de repos et d’authenticité. Influencée par ces images tirées de la littérature du XIXe siècle, une grande majorité de l’opinion nationale imagine l’ensemble des insulaires (originaires et habitants de l’île) comme étant une communauté fière et fruste aux mœurs souvent belliqueuses et archaïques. Étrange perception des insulaires, alors que ce n’est qu’à partir des années 1970 que l’idée qu’il existe une « question corse » dans l’ensemble national français a été popularisée et politisée...

Lire la suite

Pierre Mouterde. Les impasses de la rectitude politique

David Santarossa - avatar David Santarossa > Comptes rendus de Septembre 2020

Pierre MouterdeLes impasses de la rectitude politiqueVaria, 2019, 167 pages Plusieurs essais de 2019 ont porté sur la rectitude politique. L’empire du politiquement correct de Mathieu Bock-Côté critiquait à partir d’un point de vue conservateur ce mécanisme qui distingue avant toute discussion démocratique les idées acceptables de ceux qui ne le sont pas. De l’autre côté du spectre politique, Judith Lussier dans On peut plus rien dire, évoquait que le nouveau vocabulaire propre à la gauche, loin de censurer les débats, permettait plutôt une mise à jour des combats pour l’égalité de toutes les minorités. On attendait donc un essai venant de la gauche qui se ferait critique de ce phénomène. C’est vers la fin 2019 qu’est arrivé sur les tablettes Les impasses de la rectitude politique de Pierre Mouterde. Dans cet essai, l’auteur défend l’idée selon laquelle la gauche doit reprendre à son compte la critique de la rectitude politique, car il observe que dans l’espace...

Lire la suite

Enseignement à distance : pas si nouveau que cela

Laurence St-Germain - avatar Laurence St-Germain > Septembre 2020

Au mois de mai dernier, les étudiants québécois ont appris à contrecœur que la rentrée automnale dans les universités et les cégeps se déroulerait majoritairement à distance. En tant qu’étudiante, je me désole de voir que tout ce qu’il y a de plus humain, de plus formateur, de plus enrichissant dans un enseignement en présentiel entre un maître et son élève nous soit enlevé, sans autre forme de procès, au profit d’un apprentissage numérique, et par conséquent, froid, impersonnel et solitaire. Même si le remaniement des méthodes pédagogiques provoqué par la pandémie semble inédit pour la plupart des gens, il s’inscrit en vérité dans un continuum de mesures visant à moderniser l’enseignement traditionnel par l’intégration des nouvelles technologies. En effet, il se trouve que la « révolution numérique » de l’enseignement était déjà en marche avant l’avènement de la pandémie. Cette transition vers l’apprentissage en ligne – on ne peut plus vraiment parler...

Lire la suite

Distanciation nationale

Philippe Lorange - avatar Philippe Lorange > Septembre 2020

Les Québécois forment un drôle de peuple. À plusieurs reprises, on nous a dépeints comme étant habités de désirs contradictoires, et d’une incapacité à trancher. Nous voulons un Québec libre dans un Canada uni, comme disait l’autre. Ce trait d’ambiguïté révèle peut-être une forme d’immaturité collective et le signe d’une conscience nationale détournée, mais toujours tapie au fond de notre être. Notre intuition la plus haute, dans des moments fugitifs, sait ramener nos aspirations fondamentales à la conscience dans les temps d’adversité. La crise du coronavirus montre comment notre peuple est capable du meilleur comme du pire, mais aussi que son destin national n’est pas encore résolu. Entre le ti-counisme des ruées vers le papier hygiénique et la générosité spontanée des milliers de C.V. au réseau de la santé et de la mobilisation pour les des dons de sang, on dirait que le Québécois ne connaît pas de juste milieu.

Lire la suite

Liberté. 60 ans de luttes et d’idées

Alexis Tétreault - avatar Alexis Tétreault > Comptes rendus de Septembre 2020

Liberté60 ans de luttes et d’idées. La déroute des hérosMontréal, no 326 (hiver 2020) Pour qu’adviennent un raisonnement aiguisé et une pensée bien structurée, nous dit Alain Finkielkraut, il faut arriver à penser contre soi-même. C’est, on imagine, avec cette intention que les collaborateurs de la revue Liberté ont abordé leur dernier opus qu’ils ont nommé « 60 ans de luttes et d’idées. La déroute des héros ». Il s’agit de revisiter l’héritage de la revue et, plus généralement, l’histoire du Québec dans une perspective critique. Or, que ce soit contre soi-même, pour soi-même ou encore avec soi-même, il appert que la réflexion-tout-court n’est pas dans l’habitude desdits collaborateurs. Se penchant sur l’histoire du Québec, ils ne la méditent pas. Ils crachent leur mépris postmoderne suintant d’ingratitude sur cette histoire qu’ils ne connaissent que partiellement.

Lire la suite

Le Big Brother canadien : rapport Yale sur l’avenir des communications au Canada

Denis Monière - avatar Denis Monière > Septembre 2020

Le 29 janvier 2020, un groupe d’experts nommés en juin 2018 remettait aux ministres de l’Innovation et du Patrimoine du Canada, Navdeep Bains et Steven Gilbeault, un rapport visant à affirmer la souveraineté canadienne en matière de technologies numériques et à moderniser les lois régissant le secteur des communications au Canada. Avec la pandémie qui s’est imposée à l’ordre du jour dans les semaines qui ont suivi, ce rapport est passé sous le radar et n’a pas soulevé de débats. Il risque toutefois d’être lourd de conséquences puisqu’il touche un secteur névralgique pour le développement économique et culturel du Québec.

Lire la suite

La loi 101 au cégep. Une question de cohérence

Yannick Lacroix - avatar Yannick Lacroix > Cégeps 101

Professeur de philosophie au Cégep de Maisonneuve. Version remaniée d’un texte paru au mois de juin 2020 sur le site internet de la revue Argument. Au mois de juin dernier, la présidente de la Fédération des enseignantes et des enseignants de cégep (FEC-CSQ) réagissait à l’annonce d’un agrandissement du cégep Dawson prévu par la loi 61 (pour le moment suspendue) dans les pages du Journal de Montréal : ce projet, écrivait-elle, « n’est pas à favoriser ». Elle écartait cependant, d’un même mouvement, l’idée d’étendre la loi 101 au collégial : il y aurait en effet « d’autres pistes à explorer afin de préserver ce qu’il reste encore du fragile équilibre linguistique et de la coordination dans le réseau des cégeps1. »

Lire la suite

Le localisme : quel modèle pour le Québec ?

Pascal Leduc - avatar Pascal Leduc > Septembre 2020

La crise sanitaire actuelle a plongé le Québec dans une profonde réflexion sur la gestion de son économie. À gauche comme à droite, on s’interroge sur la meilleure façon de promouvoir l’économie locale, de réduire la dépendance internationale sur les biens et produits sensibles tout en continuant de favoriser le flux des échanges économiques transfrontaliers. À moins de fréquenter les gens à gauche de la gauche, on ne trouve plus personne pour militer pour des mesures protectionnistes traditionnelles comme les nationalisations, la réglementation accrue, la hausse des barrières tarifaires et la taxation du grand capital pour stimuler et protéger l’économie locale. Le localisme ou la promotion d’une économie de proximité devient alors beaucoup plus complexe à définir et à élaborer en une stratégie cohérente qui aura un effet structurant et directeur sur les politiques industrielles, le support aux entreprises, la fiscalité.

Lire la suite

Confinement et indépendance

Rémi Villemure - avatar Rémi Villemure > Septembre 2020

Au tout début du tome 1 de Mes Mémoires (1878-1920), Lionel Groulx évoque l’enfance, qui fut la sienne, de façon merveilleuse. Élevé sur une petite ferme de la région de la Montérégie, celui qui deviendrait un jour l’intellectuel québécois le plus influent de la première moitié du XXe siècle se disait, dès son plus jeune âge, « prisonnier joyeux de son petit horizon ». Jusqu’à tout récemment, la formule empruntait à l’oxymore ses lettres de noblesse. Si elle prenait tout son sens au fil de la découverte de l’œuvre du chanoine, elle avait tout de même de quoi perturber le jeune lecteur de cette vaste composition. Puis, les temps ont changé.

Lire la suite

Martine Ouellet. Horizon 2030

Daniel Gomez - avatar Daniel Gomez > Comptes rendus de Septembre 2020

Martine OuelletHorizon2030. Choisir un Québec climato-économiqueMontréal, Québec Amérique, 2019, 117 pages Martine Ouellet est ingénieure. Elle a œuvré chez Hydro-Québec en efficacité énergétique et a été députée du Parti québécois et ministre des Ressources naturelles. On peut sans risque la qualifier de « grosse pointure » en ce qui concerne le développement écologique. C’est aussi une fervente militante écologiste pour qui il ne fait pas de doute qu’Il y a urgence en la matière ; mais pour que le Québec puisse faire pleinement face à cette urgence, il est impératif qu’il fasse son indépendance.

Lire la suite

2013automneSOMMAIREÉditorial

Abonnement aux revues
Pour une stratégie nationale

- Robert Laplante

Collaborateurs dans ce numéro

Yves-Marie Abraham (Professeur HEC, Université de Montréal) • Gratien Allaire (Professeur émérite, Université Laurentienne) • Priscyll Anctil Avoine (Étudiante à la maîtrise en Études internationales, Université Jaume I de Castellón, Espagne) • Jacques Beaumier (Conseiller syndical affecté aux dossiers sociopolitiques d’un syndicat indépendant) • Gilles Bibeau (Professeur de sociologie Université de Montréal) • Martin Blais-David (Professeur, Université Saint-Paul) • Philippe Boudreau (Doctorant en science politique, Université d’Ottawa) • Françoise Bouffière (Écrivaine) • Nicolas Bourdon (Professeur de littérature, collège Bois-de-Boulogne) • Pascal Chevrette (Professeur de littérature, cégep Montmorency) • Jacinthe De Montigny (Étudiante à la maîtrise en études québécoises, UQTR) • Serge Gauthier (Ph. D., Centre de recherche sur l’histoire et le patrimoine de Charlevoix) • David Hébert (Doctorant au département de philosophie, UQAM) • François Ouellet (Professeur de littérature à l’UQAC) • Anne Legaré (Professeure associée, science politique UQAM) • Jean Roy (Professeur, département d’histoire, UQTR)

Titres recensés dans ce numéro

Francis Dupuis-Déri (dir.)
À qui la rue? Répression policière et mouvements sociaux
Collectif de débrayage
On s’en câlisse. Histoire profane de la grève printemps 2012, Québec
M. Bonenfant, A Glinoer et M.E. Lapointe
Le Printemps québécois. Une anthologie
Pierre-Luc Brisson
Après le printemps
Paul Chamberland
Les pantins de la destruction
Michel Seymour
Une idée de l’université. Propositions d’un professeur militant
Claude Gravel
La féministe en robe noire. Mère Sainte-Anne-Marie
Chantal Théry (textes réunis par)
Jeanne Lapointe, artisane de la révolution tranquille
Robin Fortin
Misère de la pensée. La philosophie cette imposture
Pierre-Olivier Maheux
Un philosophe au service d’un peuple. Rousseau et son Projet de constitution pour la Corse
Frédéric Boily
La droite en Alberta. D’Ernest Manning à Stephen Harper
Daniel Béland, André Lecours
Nationalisme et protection sociale
Y. Frenette, É. Rivard et M. St-Hilaire (dir.)
La francophonie nord-américaine
Marjolaine Saint-Pierre
Lacorne Saint-Luc. L’odyssée d’un noble, 1711-1784

2013automneGRANDEUR

 


Jean-Philippe Trottier
Lettres au fils. Testament spirituel
Paul-Louis Martin et Anne Michaud
Carnets de Kamouraska
Simon Tremblay-Pepin
Illusions. Petit manuel pour une critique des médias
Samuel Archibald
Le sel de la terre. Confessions d’un enfant de la classe moyenne
Réjean Porlier
Pilleurs d’héritage. Confessions douces et amères d’un Hydro-Québécois
Jean des Gagniers
William Hume Blake en Charlevoix
Julie Tremblay
La philosophie comme solution au mal de vivre
I. Carel, R. Comeau et J.-P. Warren
Violences politiques. Europe et Amériques. 1960-1979
John Michael Greer
La fin de l’abondance. L’économie dans un mode post-pétrole
David Owen
Vert Paradoxe. Le piège des solutions écoénergétiques
D. Meadows, D. Meadows, J. Randers
Les limites de la croissance
Nevert Lélia
Les caricatures de Mahomet entre le Québec et la France. Étude comparative des journaux Libération et Le Devoir
Alain Dumas et Yves Ouellet
Anticosti. Unique au monde
Rémi Gilbert
Mon île au Canada. Anticosti et son histoire sous Henri Menier. 1895-1913

 

Tagged under: Sommaires des Cahiers,

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires 2019