Oeuvre du mois - Lisette Thibeault

lisettethibault600

En couverture du numéro de Mai 2015

Lisette Thibeault
o.s.s.m.v. II, 36, Photogravure, 46 x 33 cm, 2009

Démarche artistique

Le médium principal de Lisette Thibeault est l’estampe (gravure, photogravure et estampe numérique) et la création de livres d’artistes. Elle a créé un répertoire formel provenant d’éléments organiques miniatures issus de plantes vasculaires (mousses, lichens, plantes hépatiques et sphaignes), provenant du Nord du Québec pour la plupart, qui ont été fragmentés et numérisés à l’Herbier Louis-Marie de l’Université Laval en 2007. À partir de ces fragments, elle crée des images en utilisant la multiplicité comme stratégie avec une recherche de symétrie, et ce, à l’aide d’un logiciel de traitement de l’image. Les images ainsi créées sont ensuite transférées par le biais de la photogravure sur une matrice en vue de les imprimer avec les moyens traditionnels de la gravure. Il résulte de ce processus un agencement graphique qui donne à voir un réseau de lignes inextricables, de liens, d’extrapolations entre l’image et l’imaginaire du regardeur. Les objectifs de sa recherche consistent à intégrer le numérique à une pratique d’estampe traditionnelle, un jumelage d’ancien et de contemporain, et à s’approprier des éléments organiques dans le but d’opérer une mutation à un autre univers biomorphique ou tout simplement graphique.

Notice biographique

Lisette Thibeault vit et travaille à Québec. Elle a terminé un microprogramme de 2e cycle en arts visuels – création de livres d’artistes à l’Université Laval en 2011 et une maîtrise en arts visuels à la même institution en 2012. Elle a plusieurs expositions solos à son actif, particulièrement à la Galerie Tzara à Québec en 2012, à l’Artist Proof Gallery of Alberta Printmakers’ Society à Calgary en 2011, au Musée Marius-Barbeau de St-Joseph-de-Beauce en 2009 et plusieurs autres. Elle a participé en juin 2014 à une exposition au Glasgow Print Studio en Écosse avec deux autres artistes d’Engramme et à plusieurs expositions collectives au Québec, en Ontario, en Colombie-Britannique, au Nouveau-Brunswick, en Europe (Bulgarie, Écosse et France) et en Égypte. Elle s’est mérité une mention honorifique lors de la 6e édition de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois‑Rivières en 2009 et le prix volet estampe numérique à la 11e édition de la Biennale internationale d’art miniature de Ville-Marie en 2012. Plusieurs de ses estampes ont été acquises par Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Tagged under: Oeuvres publiées,

Automne 2018 - Un livre à la fois

La chicane d’intendant derrière nous, il faut donc reprendre là où les partis politiques n’ont pas voulu aller. Ils sont nombreux les observateurs à avoir déploré que la campagne électorale n’ait pas fait la place qu’elle mérite à la culture. Tout le monde s’est rangé derrière le fait qu’a été bien accueillie la politique culturelle déposée in extremis par le gouvernement Couillard, pour faire du surf sur de généreuses généralités. L’essentiel, pourtant, n’a pas été sérieusement abordé ni débattu. Il faudra entreprendre de se donner un cadre global de réflexion. La culture est au fondement de notre identité et le marqueur le plus puissant de l’expression de notre langue et de notre façon de vivre. Poussière sur le continent, notre peuple n’en porte pas moins une vision du monde, un projet de civilisation qui peut apporter au concert des nations.  

Lire la suite

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.