Vote stratégique ou vote authentique?

À quoi sert une élection : battre le gouvernement sortant ou exprimer de façon authentique ses convictions? À chaque élection, quelle soit québécoise ou canadienne, le dilemme du vote stratégique se pose. Les partis d'opposition invitent les électeurs des autres partis  à renoncer à leurs préférences politiques et à se mobiliser contre le parti au pouvoir.

À des fins électoralistes, on incite les électeurs à mettre leur cohérence au placard et à adopter une attitude dite stratégique en votant non pas en fonction de leurs idées mais pour le parti le mieux placé pour gagner l’élection. Cette logique  amène l’électeur à se trahir lui-même en votant pour un parti qui ne reflète pas son idéal. Il sera ensuite déçu par l’action de ce parti  élu grâce aux votes inconséquents, dits stratégiques. Voilà le destin qui guette les électeurs qui donnent leur vote pour battre le gouvernement sortant. Ils choisissent de museler leur conscience et leurs convictions  pour supposément favoriser le moindre mal. Ils  dévaluent eux-mêmes leur conscience politique et ne pourront ensuite que se désoler  des politiques d'un gouvernement qui ne correspond pas vraiment à leur ambition politique. Ces incohérences paveront la voie du désenchantement, du cynisme et de l'apolitisme. Ce calcul stratégique est bon pour les partis opportunistes mais  il s'agit d'un très mauvais calcul pour ceux qui veulent promouvoir d’autres visions de l’avenir et aspirent à des changements fondamentaux.

Lire la suite : ...

Hommage à Pierre de Bellefeuille (1923-2015)

Un autre indépendantiste vient de nous quitter en nous laissant la passion du Québec en héritage. Journaliste, écrivain, député du Parti québécois et premier député du Parti indépendantiste, Pierre était un homme de conviction et de culture. Il n'a pas hésité à rompre ses liens avec le PQ lorsque son chez chef a pris le virage du beau risque du fédéralisme. Il voulait mettre ses connaissances et son expérience au service de l'indépendance et, en 1985, je n'ai pas eu de difficulté à le convaincre de la nécessité de lancer un nouveau parti pour porter le projet de pays même si les risques de défaite étaient élevés. Parce qu'il était avant tout démocrate, il désirait offrir à ses concitoyens la possibilité de voter selon leurs convictions et de témoigner de leur volonté de rompre avec le Canada.

Lire la suite : ...

L'Action nationale aura 100 ans en 2017

logo100eBLEUUne revue d’idées centenaire, c’est un exploit non seulement à l’échelle du Québec mais à celle de l’Occident tout entier.

Il y a trois sortes de revues d’idées :

  • celles qui ne survivent pas à la dissolution du comité de rédaction qui les a fondées (par exemple Parti pris),
  • celles qui restent fixées dans un certain discours que l’évolution de la société rend périmé (par exemple Cité Libre),
  • et enfin celles qui durent. Celles-là ont une personnalité bien affirmée, mais elles savent aussi se renouveler à chaque époque, éclairer les enjeux du présent, trouver des solutions, mobiliser les énergies. L’Action nationale est de cette trempe depuis cent ans.

Lire la suite : ...

La démocratie en péril - compte rendu

nouveauregimeLe sociologue Mathieu Bock-Côté est un auteur prolifique. Quelques mois après la publication d’un ouvrage salué par la critique, Le multiculturalisme comme religion politique, il récidive en publiant Le nouveau régime. Essais sur les enjeux démocratiques actuels. Rassemblant différents essais parus ces derniers temps, il poursuit le combat de sa vie : la critique du multiculturalisme. Si, comme Bock-Côté l’avance, le multiculturalisme est la religion du 21e siècle, il n’est pas exagéré de dire que le sociologue est à notre époque ce qu’Arthur Buies a été à la sienne. Les deux sont d’une ténacité et d’une énergie à toute épreuve. Mais le sociologue a réussi là où le « chroniqueur éternel » a échoué, soit à attirer l’attention du milieu intellectuel de la mère patrie. 

Lire la suite : ...

Photos du lancement du centenaire - Armand Vaillancourt

Armand Vaillancourt dévore la vie, et sa générosité exigeante, son intégrité sans compromis se déploient dans ses œuvres plastiques, sculptures souvent gigantesques qui s’affirment entre la matière brute et l’envol lyrique.

De l’avis d’historiens et de spécialistes des arts, Armand Vaillancourt est l’un des plus importants artistes de la deuxième moitié du XXe siècle et pas seulement au Québec et au Canada. Il est toujours présent sur toutes sortes de scènes, soutenant des causes sociales, politiques, écologiques (La Presse, septembre 2000).

C'est avec son enthousiasme légendaire qu'Armand Vaillantcourt a prêté son oeuvre pour souligner le centenaire de L'Action nationale.

Armandarrive

Armanddrapeaub

Armanddrapeaudebout

armandpoingenlairludger

Lancement du 23 février 2017 - Photos André Boucher

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment