Logo

Oeuvre du mois - Catherine Bolduc

catherinebolduc600En couverture du numéro de Février 2020

Catherine Bolduc
Le monde est vaste et mes nuits sont courtes
Impression au jet d'encre (image trouvée), aquarelle et acrylique sur papier,
119 x 89 cm (46 3/4 x 35 pouces). Collection privée. Image : Galerie d'Este

Dans ma pratique artistique, je m’intéresse à la manière dont la psyché perçoit et interprète la réalité en y projetant ses propres désirs, en la transgressant par la fabrication de fictions fantasmatiques. Le monde y est envisagé comme une construction mentale, partiellement personnelle et partiellement sociale. Mon travail se nourrit d’expériences subjectives où la fabulation et l’idéalisation opèrent une transfiguration imaginaire du réel ou lorsque, inversement, le désir subit l’épreuve de la réalité, que l’illusion fait face à la désillusion et à la déception. Mes œuvres invitent le regard à circuler dans des espaces fantasmatiques, mais où la magie montre aussi son autre revers. Mon intention esthétique est double ; elle oscille entre l’évocation de la vulnérabilité humaine devant l’inadéquation de la réalité avec les désirs et la réconciliation par une célébration du pouvoir poétique du banal.

Mes recherches prennent forme autant dans des installations sculpturales d’envergure que dans des œuvres sur papier. Au cours des trois dernières années, j’ai concentré ma recherche sculpturale autour de la technique du théâtre d’ombres. Avec ce dispositif, une rencontre se produit entre la sculpture et le dessin en clair-obscur. Je poursuis actuellement cette recherche en introduisant, par le recours à la technologie des microprocesseurs, une temporalité narrative dans l’œuvre.

Dans ma pratique du dessin, je tente de brouiller la frontière entre réalité et fiction par la remémoration et l’interprétation subjective de l’espace, qu’il soit autofictionnel, paysagiste, géographique ou même cosmique. Le regard est invité, dans mes œuvres sur papier, à circuler à l’intérieur de paysages luxuriants, lesquels réfèrent souvent à des lieux bien réels, mais traduits dans une version fantasmée. En s’appuyant sur la remémoration et l’interprétation des lieux et en exacerbant les mécanismes de construction psychique de la réalité par la mémoire personnelle, ma pratique du dessin remet en question, d’un point de vue critique, les notions de paysage, de représentation du monde et de vérité. Depuis quelques années, j’ai recours à la photographie et au détournement d’images trouvées (cartes postales, cartes géographiques, images satellites, etc.), sur lesquelles j’interviens au crayon, à l’aquarelle et à la peinture acrylique. Dans certaines œuvres, j’utilise des photos et illustrations glanées sur Internet dans des banques d’images commerciales. Mon intention est de contaminer ces images stéréotypées, telles des versions édulcorées du monde, afin de leur donner une dimension à la fois spirituelle et tragique.

 

www.catherinebolduc.com
Catherine Bolduc est représentée par la galerie D’Este
https://galeriedeste.com/artist/CATHERINE_BOLDUC/biography/


 

Tagged under: Oeuvres publiées,
Template Design © Joomla Templates | GavickPro. All rights reserved.