Éditorial - La tristesse du ministre Couillard

La remise en cause du gigantesque gaspillage que constitue le projet de dédoublement des mégacentres hospitaliers universitaires déclenche des réactions qui ne font pas honneur à notre lucidité collective et à notre capacité de regarder froidement les choix à faire pour un usage optimal de nos ressources. Une telle décision aberrante mérite pourtant des explications claires. Personne n’a encore fait la démonstration que le bien commun serait mieux servi par la dispersion des ressources plutôt que par la création d’une seule institution à vocation nationale. On a plutôt l’impression, au contraire, que les autorités gouvernementales, les responsables universitaires et les porte-parole du corps médical font tout pour éviter les éclaircissements, pour ne pas expliciter les critères et les motifs qui les inspirent.

Lire la suite

Suzanne Clavette (dir.). L’Affaire silicose,

Suzanne Clavette (dir.)
L’Affaire silicose, Presses de l’Université Laval, 2006, 437‑pages

C’est un ouvrage passionnant, un ouvrage nécessaire pour bien comprendre comment le Québec s’est dressé dans sa modernité, comment le monde ouvrier a produit sa réponse à la prolétarisation et pour mieux prendre la mesure des résistances qu’il a dû vaincre.

L’Affaire silicose rassemble les pièces de ce qui aura été le véritable détonateur d’une bombe sociale qui fera craquer l’ordre de la soumission et dont l’onde de choc emportera le régime duplessiste. C’est un livre qu’il faut lire pour mieux comprendre ce qui s’est joué dans les affrontements qui ont précédé la Révolution tranquille et qui se sont noués dans des enjeux et des rapports de forces qui vont définir les paramètres de la lutte pour la modernisation du Québec et la matrice des interprétations du destin de la nation.

Lire la suite

Sous-catégories

À chaud

Montréal et l'usage du drapeau du Québec

Madame Stéphanie Vallée, ministre de la Justice du Québec
Monsieur Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du Territoire
Madame Valérie Plante, mairesse, Ville de Montréal,

Pour tous les États et nations de ce monde, le drapeau représente un symbole de haute importance. Partout, des règles d’utilisation ont été décrétées à l’intention des organismes et institutions publiques qui relèvent de leur juridiction. Le Québec n’y fait pas exception. Or, en cette matière, il semble que Montréal se place en situation de rupture avec les façons de faire promulguées par le gouvernement du Québec. En évacuant le drapeau du Québec des rencontres officielles et médiatisées impliquant un premier ministre canadien ou tout autre chef d’État, non seulement renie-t-on l’affiliation de la Métropole au Québec, mais on s’octroie un statut qui n’est pas le sien. Une telle façon de faire est contraire à la réalité constitutionnelle du Québec. Il semble bien que Toronto ne s’en permette pas autant.

plantetrudeau

Lire la suite...

Nos publications récentes

2017decembre250 2017automne250 memoniere250

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.