Endettement et austérité au Québec, fin 2015

Cet article a valu le prix André-Laurendeau du meilleur article de l'année 2016 à son auteur

Le niveau de l’endettement public n’est devenu une préoccupation au Québec qu’en 2005 avec la publication, le 19 octobre, du manifeste Pour un Québec lucide (signé par l’ancien premier ministre Lucien Bouchard, les économistes Pierre Fortin, Robert Lacroix et Claude Montmarquette, l’ancien ministre du Parti québécois Joseph Facal, l’éditorialiste de La Presse André Pratte et six autres personnes). Ce manifeste lançait un cri d’alarme : « notre dette a atteint un niveau prohibitif ; notre avenir, surtout celui de nos enfants, est menacé ; d’ici peu, les huissiers seront à nos portes » ! Confronté simultanément au vieillissement de la population, le Québec serait bientôt « à feu et à sang », avait déclaré Pierre Fortin.

Dix ans plus tôt, on visait l’élimination du déficit budgétaire, mais on ne se préoccupait pas de la dette : la croissance du Produit intérieur brut (PIB) allait en diminuer le poids relatif. Pourtant, à 59 % du PIB, ce poids relatif était significativement plus élevé qu’aujourd’hui.

Lire la suite

À chaud

Montréal et l'usage du drapeau du Québec

Madame Stéphanie Vallée, ministre de la Justice du Québec
Monsieur Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du Territoire
Madame Valérie Plante, mairesse, Ville de Montréal,

Pour tous les États et nations de ce monde, le drapeau représente un symbole de haute importance. Partout, des règles d’utilisation ont été décrétées à l’intention des organismes et institutions publiques qui relèvent de leur juridiction. Le Québec n’y fait pas exception. Or, en cette matière, il semble que Montréal se place en situation de rupture avec les façons de faire promulguées par le gouvernement du Québec. En évacuant le drapeau du Québec des rencontres officielles et médiatisées impliquant un premier ministre canadien ou tout autre chef d’État, non seulement renie-t-on l’affiliation de la Métropole au Québec, mais on s’octroie un statut qui n’est pas le sien. Une telle façon de faire est contraire à la réalité constitutionnelle du Québec. Il semble bien que Toronto ne s’en permette pas autant.

plantetrudeau

Lire la suite...

Nos publications récentes

2017decembre250 2017automne250 memoniere250

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.