Recherche par auteur

La FTQ, le français, le Québec…

Allocution de Fernand Daoust à l'occasion du souper-conférence 2009 de L'Action nationale au Lion d'Or le 30 octobre

daoustquestion2En vous livrant ainsi ma vision du rôle historique de ce mouvement dans la société québécoise, j’espère contribuer à réhabiliter quelque peu une image que les soubresauts de l’actualité et leur traitement médiatique tapageur déforment souvent injustement. Avec son demi-million de membres, ses dizaines de milliers de militants et militantes bénévoles, ses quelque 1500 conseillers et dirigeants permanents, la FTQ et ses syndicats affiliés constituent un microcosme de notre société. C’est une ruche où s’activent simultanément une multitude de personnes mues par des motivations généreuses, des aspirations nobles ; mais, inévitablement, c’est aussi un milieu où gravitent également des personnes dont les objectifs et les intérêts sont plus limités, voire même égoïstes. La force démocratique de cette organisation, c’est de les démasquer tôt ou tard et de les écarter.

Il serait injuste que des crises épisodiques, aussi scandaleuses soient-elles, déforment à nos yeux la nature réelle de cette grande organisation. Au-delà de ces accidents de parcours, reste en effet la mission fondamentale de ce mouvement qui lutte pour une répartition plus équitable des richesses et le respect accru et généralisé des droits sociaux fondamentaux. Et, au cœur de ces droits, celui de vivre, s’éduquer, travailler et prospérer dans sa langue et sa culture, le français.

Lire la suite

Jeter les bases d'un nouveau nationalisme

L'auteur est juriste, chercheur et analyste
Cet article a reçu une mention honorable lors de la remise du prix André-Laurendeau 2009

Le 20 janvier dernier, les États-unis procédait à l’assermentation de leur 44e président. Deux choses m’ont particulièrement frappé en cette journée mémorable. La première est cette capacité des grands hommes d’État comme Barrack Obama de s’élever au-dessus des contingences ordinaires et de se projeter, lui et la nation, dans l’avenir. La seconde, c’est cette formidable vue du National Mail, entre le Capitole, la Maison blanche et le monument commémoratif d’Abraham Lincoln, symboles forts d’unité et de foi en un pays où s’étalait toute cette foule venue des quatre coins des États-Unis. Plus frappant encore, c’était de voir ces hommes et ces femmes ainsi réunis, les institutions et les symboles incarnant la nation.

Lire la suite

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.