Septembre 2022

Vol. CXII, no 7

Éditorial - La soumission ou l'indépendance

2022septembre250Parution prévue: 19 septembre 2022

StatCan a frappé un grand coup avec les données du recensement. Ce qui jusque-là pouvait être tenu pour des anxiétés de nationaleux s’est établi avec une évidence que personne ne peut plus nier. Le français est d’ores et déjà effondré au Canada. C’est d’une tristesse infinie pour les minorités qui tentent héroïquement de résister. Elles méritent toute notre compassion et, pour ce qui est de notre possible dans l’ordre canadian mortifère, tout notre soutien. Le Québec doit rester pour les parlants français d’Amérique un allié indéfectible et – il faut le rappeler pour ceux-là qui n’en peuvent plus – une terre de refuge. Mais cela ne restera vrai que dans la mesure où les Québécois eux-mêmes sauront composer avec l’autre versant de cette mauvaise nouvelle  : l’effondrement menace ici aussi. Notre langue et notre culture ne disparaîtront évidemment pas du jour au lendemain, mais la logique que révèlent ces résultats est implacable : le Québec français est engagé à vitesse grand V sur la voie de relégation.

Lire la suite : ...

Cégeps: le combat pour le français

Dans la conférence de presse qu’il a accordée pour annoncer le projet de loi 96, le premier ministre Legault a affirmé que l’application de la loi 101 au cégep était une mesure « extrémiste » comme si elle était proposée par de dangereux radicaux et il s’est empressé de dire que le PQ voulait interdire l’accès aux cégeps anglais aux francophones. En bon tacticien, Monsieur Legault a bien pris soin de camper son projet de loi entre la mollesse du PLQ et « l’extrémisme » du PQ. On aimerait pourtant qu’il soit un peu moins chef de parti et un peu plus premier ministre ; la gravité de la situation exige de lui autre chose que des calculs politiques.

Accès abonné

Portes tournantes pour un verrouillage climatique

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le sociologue américain Charles Wright Mills popularise la notion de « complexe militaro-industriel » pour désigner la confiscation du pouvoir, au sein de la société états-unienne, par une poignée d’élites. La position dominante de ces acteurs et la solidarité qui les unit sont alors moins l’expression d’une conscience de classe que le fait d’une convergence stratégique d’intérêts entre les trois principaux pôles décisionnels que sont l’économie, la politique et l’armée. L’influence officieusement exercée par ce cercle hermétique sur les campagnes électorales, l’orientation de la recherche scientifique et la conduite des affaires de l’État, suffisant d’après Mills, à invalider les prétentions démocratiques de l’Amérique.

Accès abonné

Parlez bleu et changez le monde

Je suis un citoyen américain anglophone qui est fier que son français se soit amélioré. Mais avec la vitesse d’un escargot qui court pour croiser le chemin d’un glacier en train de fondre. Je crois que j’arriverai au bout de mon chemin avant d’atteindre le niveau de maîtrise que je désire de la langue de Cyrano de Bergerac et de René Lévesque.

Accès abonné

L'avenir des institutions politiques au Québec

Les institutions politiques et leur fonctionnement sont au cœur de la démocratie de représentation et indiquent le degré de modernité d’une société. C’est par le changement des institutions qu’un parti peut durablement influencer l’évolution d’une société. Si ces postulats sont fondés, il faut donc se demander ce qui sera changé sur le plan institutionnel si un des partis en lice aux prochaines élections québécoises prend le pouvoir. Quels sont les changements institutionnels proposés afin d’améliorer la démocratie en instaurant une plus grande égalité des citoyens dans l’exercice du pouvoir ? Pour en avoir une idée, nous avons examiné les programmes des partis représentés à l’Assemblée nationale, les programmes ayant la vertu d’être plus élaborés que les plateformes électorales qui, elles, répondent à la conjoncture. Dans la plupart des cas, ils émanent aussi de la volonté exprimée par les membres en congrès ce qui n’est pas le cas des engagements électoraux qui sont fabriqués par la direction des partis sur les conseils des firmes de marketing. Nous nous concentrerons sur les offres de politique proposées par les partis représentés à l’Assemblée nationale.

Accès abonné

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment