Abolissons l’écriture « inclusive »

La récente publication en ligne des Lignes directrices de l’écriture inclusive par le Bureau de la traduction du gouvernement fédéral est un document qui fait plusieurs dizaines de pages d’instructions se revendiquant de six grands principes « qui devraient guider l’application des différents procédés d’écriture inclusive ». Ne nous y trompons pas : le ton est directif, à preuve l’emploi répété de l’infinitif « jussif » ou injonctif, p. ex. « Respecter les préférences des personnes concernées ». L’objectif inavoué est le reformatage en profondeur de la culture et de la conscience collectives de la population francophone du Canada, entre autres, pour qu’elle se plie aux exigences des minorités qui désormais nous gouvernent. Une acculturation à l’envers de la majorité, en quelque sorte.

Accès abonné

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment