Moeurs. Alain Deneault

par Léandre St-Laurent Alain DeneaultMœurs. De la gauche cannibale à la droite vandaleMontréal, Lux Éditeur, Collection Lettres libres, 2022, 312 pages En temps normal, la sortie d’un livre d’Alain Deneault constitue toujours un petit événement littéraire pour une certaine gauche critique ou radicale. C’est le genre de bouquin que l’on se refile entre militants. Pour quiconque veut affronter […]

Maurice Godelier. Quand l’Occident s’empare du monde

Maurice GodelierQuand l’Occident s’empare du monde (XVe-XXIe siècle). Peut-on alors se moderniser sans s’occidentaliser ?Paris, CNRS Éditions, bibliographie, cartes, index des noms, index des notions, 2023, 502 pages L’histoire de l’anthropologie sociale est ancrée dans un passé problématique. La discipline collaborait à l’ordre colonial européen. Au cours du XXe siècle, elle s’est dégagée de ces liens pour s’autonomiser, […]

Réjean Bergeron. Homère, la vie et rien d’autre

Réjean BergeronHomère, la vie et rien d’autre ! Suivi de Quelques traces dans l’actualitéÉditions Les heures bleues, 2022, 280 pages Réjean Bergeron est connu dans le débat public pour ses prises de position dans le domaine de l’éducation. Le professeur de philosophie maintenant à la retraite remet en question plusieurs idées dominantes de notre temps, notamment l’empire des […]

Le Nouveau Monde oublié

Marco WingenderLe Nouveau Monde oublié. La naissance métissée des premiers CanadiensMontréal, La Métisse, 2021, 537 pages Ceux qui ouvriront le livre de Marco Wingender remarqueront une posture défensive. Dans son œuvre, l’auteur nous présente une « histoire populaire », dans l’esprit de celle rédigée par feu Jacques Lacoursière, à travers laquelle il tente de sauver l’honneur de la mémoire […]

Du bon usage de la rhétorique

Alex GagnonLes Déchirures. Essais sur le Québec contemporainDel Busso Éditeur, 2023, 351 pages L’essai d’Alex Gagnon (AG, par la suite) se présente comme une analyse des discours dits conservateurs et identitaires contre une certaine gauche que l’on identifie désormais au wokisme1. L’auteur, qui se désigne comme « historien de la culture » (p. 48), pratique l’analyse du discours […]

Daniel Proulx. Les années de plomb

Daniel ProulxLes années de plomb, 1980-2000Montréal, Les Éditions La Presse, 2023, 351 pages En histoire, rien n’est écrit d’avance. Combien d’événements fortuits, combien d’individus improbables, en ont changé le cours ? Le monde du crime ne fait pas exception. À l’orée des années 80, personne ne pouvait prévoir qu’un petit groupe de motards visant à accaparer le monopole […]

Catherine Bertho Lavenir. Anne Marie Palardy, écrire pour vivre

Catherine Bertho LavenirAnne Marie Palardy, écrire pour vivre. Itinéraire d’une bourgeoise canadienneParis, L’Harmattan, 2023, 183 pages Ce livre assez bref ressemble à un très bon film sur une Québécoise demeurée inconnue ou presque. Il s’agit d’Anne Marie Palardy (1870-1928) qui fut la femme de l’industriel Alfred Dubuc (1871-1947), banquier, homme d’affaires audacieux, créateur de la grande […]

Gilles Bibeau. Une histoire d’amour-haine

Gilles BibeauUne histoire d’amour-haine : L’Empire britannique en Amérique du NordMontréal, Mémoire d’encrier, 2023, 410 pages Avec son quatrième ouvrage publié chez Mémoire d’Encrier, le prolifique professeur émérite d’anthropologie de l’Université de Montréal offre cette fois une imposante description des « découvertes » dont les premières remontent à plus de mille ans. Dans ma recension de son précédent ouvrage […]

Amadou Sadjo Barry. Diversité culturelle et immigration

Amadou Sadjo Barry
Diversité culturelle et immigration. Des identités-passerelles pour faire société
Édition XYZ, Collection Réparation, 2023, 144 pages

À l’heure où l’immigration et ses conséquences pour les sociétés occidentales prennent une place plus importante que jamais dans le débat public, le multiculturalisme reçoit une critique très forte pour son modèle d’intégration. En réaction, les tenants du multiculturalisme ont tendance à disqualifier leurs adversaires en les taguant d’extrême droite. Le dialogue devrait rompre avec des tendances jugées inadmissibles en société pour laisser place au seul discours légitime de l’ouverture complète des frontières.

Marjolaine Saint-Pierre. Sir Hormisdas Laporte

Marjolaine Saint-Pierre
Sir Hormisdas Laporte Homme d’affaires et maire de Montréal, 1850-1934
Québec, Septentrion, 2022, 185 pages

Marjolaine Saint-Pierre est biographe. Elle compte déjà quatre ouvrages à son actif. Sa passion consiste à exhumer la vie d’individus dont le souvenir a été enfoui sous une épaisse couche de négligence. Elle a fait sienne la belle formule de « remarquables oubliés » chère à Serge Bouchard. Le récit de la Grande noirceur ayant pulvérisé notre mémoire collective, le bassin qui l’alimente est, disons-le, proprement inépuisable. Sa plus récente trouvaille se nomme Hormisdas Laporte. Né en 1850, il a été épicier, homme d’affaires, conseiller municipal, maire de Montréal, membre du Conseil privé, honorable, sir, membre de la Commission de la charte de la ville de Montréal, époux, père et grand-père. Après une vie bien remplie, il décède en 1934, à l’âge vénérable de 84 ans.