Septembre-Octobre 2012

Vol. CII, nos 7-8

Éditorial - Réapprendre à se battre

2012septobre250L’élection du Parti québécois annonce une période qui sera fort périlleuse pour notre avenir national. Les forces de normalisation du Québec, l’action combinée d’un establishment québécois inconditionnel du Canada, une politique de nation building et de déstabilisation de l’État québécois – toujours trop fort, même ligoté – vont nous valoir une offensive de minorisation sans précédent. La lutte sera féroce. Autant le dire haut et fort : il faut s’attendre au pire. Et le pire dans notre situation se présente toujours sournoisement. Pour affronter telle offensive, il faudra rompre avec le bonnententisme d’un peuple prisonnier de ses démons intérieurs et captif de sa funeste propension à toujours minimiser ses pertes. Cela passera par le raffinement de nos outils d’analyse, par le renouvellement de l’action militante et par une plus grande inventivité à contourner les puissants moyens de conditionnement de l’opinion que dressent devant notre mouvement des forces capables d’instrumentaliser aussi bien l’univers médiatique que les ressources institutionnelles.

Lire la suite : Éditorial - Réapprendre à se battre

La fin des gouvernements péquistes majoritaires

Par l’élection modeste et contenue du Parti québécois (PQ, tableau 1), octroyant à ce dernier 32 800 voix de majorité face au Parti libéral du Québec (PLQ, ou 0,8 % des votes valides), les élections du 4 septembre 2012 ont montré jusqu’à quelles limites le système de partis québécois est dorénavant capable d’aller quand il s’agit de faire progresser les droits des francophones au Québec. Cette faible majorité s’est traduite en un fragile gouvernement minoritaire pour le PQ. Elle solde ainsi trois mandats et neuf années de désordre, de corruption et de détournements libéraux sous la direction de Jean Charest, neuf années d’appauvrissement collectif au profit de groupes particuliers.

Tableau 1 : Résultats officiels des élections générales, Québec, 4 septembre 2012

Partis

Nombre de sièges

% des électeurs inscrits

Parti québécois (PQ)

54

31,9 %

Parti libéral du Québec (PLQ)

50

31,2 %

Coalition avenir Québec (CAQ)

19

27,1 %

Québec solidaire (QS)

2

6,0 %

Option nationale (ON)

0

1,9 %

Autres

0

1,9 %

Bulletins rejetés

-

1,2 %

Abstentions

-

34,5 %

Lire la suite : La fin des gouvernements péquistes majoritaires

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires 2019