Comptes rendus de janvier 2020

Pierre Falardeau, anthropologue et cinéaste - Note critique

Pierre Falardeau. Continuons le combat
Monrtréal, Les éditions du mur, 2019, 128 pages

La publication récente du mémoire de maîtrise en anthropologie de Pierre Falardeau sur la lutte à l’occasion du dixième anniversaire de sa mort est pertinente à plus d’un égard. Elle permet de mieux comprendre l’œuvre du cinéaste, elle apporte un éclairage sur un phénomène peu étudié et elle ajoute un auteur à la trop courte liste des travaux des anthropologues publiés au Québec.

Ainsi, nous avons accès à une dimension trop peu connue du cinéaste dont les prises de positions politiques amplifiées par les médias ont souvent occulté la pensée critique et le travail intellectuel sous-jacents à son œuvre. Soulignons au point de départ l’originalité de la démarche : il a déposé en avril 1975 une bande vidéo Continuons le combat comme complément indispensable à son mémoire La lutte.

Lire la suite : Pierre Falardeau, anthropologue et cinéaste - Note critique

Un pavé dans la mare - Note critique Mélancolies identitaires

Mark Fortier. Mélancolies identitaires. Une année à lire Mathieu Bock-Côté
Montréal, Lux Éditeur, Collection Lettres libres, 2019, 176 pages

Au mois de novembre dernier, Mark Fortier, éditeur chez Lux, a fait publier Mélancolies identitaires – Une année à lire Mathieu Bock-Côté.

Pendant un an, Fortier prétend avoir absolument tout lu ce qui a été écrit par l’intellectuel québécois. Pour construire son livre ainsi que quelques-uns de ses arguments, l’éditeur est aussi allé piger parmi des textes rédigés par Mathieu Bock-Côté (MBC) plus tôt dans sa carrière. Fortier ne s’en cache pas. De son propre aveu, sa méthode fut arbitraire.

Même s’il assure avoir entrepris cet exercice uniquement pour le plaisir, il y a fort à parier que Fortier espérait aussi faire du bruit. Près de trois mois se sont écoulés depuis la publication et la réplique de MBC se fait toujours attendre. Le principal intéressé s’est contenté d’une apparition au podcast de Fred Savard, où il a refusé de considérer Fortier comme le contradicteur du siècle. Si Fortier espérait l’affrontement, il devra décidément se contenter d’un succès en librairie. Il faut dire que le titre est accrocheur.

Lire la suite : Un pavé dans la mare - Note critique Mélancolies identitaires

Martine Delvaux. Le boys club

Martine Delvaux. Le boys club
Montréal, les Éditions du remue-ménage, 2019, 232 pages

Dès le premier chapitre, on est saisi, à la lecture du nouvel essai de Martine Delvaux, par la tentation inquisitrice de l’auteure. Elle y raconte qu’un homme lui aurait posé une question lors d’un entretien, lui demandant, sceptique, qui pouvait bien être derrière la domination des femmes tellement décriée par la professeure féministe.

Lire la suite : Martine Delvaux. Le boys club

Christian Dufour. Le pouvoir québécois menacé. Non à la proportionnelle !

Christian Dufour. Le pouvoir québécois menacé. Non à la proportionnelle !
Saint-Jean-sur-Richelieu, Éditeurs Réunis, 2019, 166 pages

Dans son dernier ouvrage, Le pouvoir québécois menacé : Non à la proportionnelle !, Christian Dufour rompt avec la très consensuelle idée qu’un mode de scrutin proportionnel serait – ou sera, tout dépend des Québécois – un baume sur les plaies de notre démocratie. On retrouve alors l’auteur du Défis québécois dans un court plaidoyer, écrit « dans l’urgence et non sans inquiétude », contre le mode de scrutin proportionnel.

Lire la suite : Christian Dufour. Le pouvoir québécois menacé. Non à la proportionnelle !

A. Binette, P. Taillon et G. Laforest (dir.). Jean-Charles Bonenfant et l’Esprit des institutions

Amélie Binette, Patrick Taillon et Guy Laforest (dir.). Jean-Charles Bonenfant et l’Esprit des institutions
Québec, PUL, 2018, 462 pages

Une quarantaine d’années après le décès de Jean-Charles Bonenfant, qui a donné son nom à une célèbre fondation, les universitaires Amélie Binette, Patrick Taillon et Guy Laforest ont dirigé un ouvrage visant à faire connaître la vie et l’œuvre de cet homme. Bibliothécaire à l’Assemblée nationale, chroniqueur et enseignant, il aura contribué à réformer les institutions parlementaires du Québec et à développer une vision québécoise du fédéralisme canadien. Ayant informellement dirigé Henri Brun, qui demeure à ce jour un des plus grands sinon le plus grand constitutionnaliste québécois, Bonenfant peut être considéré comme un père fondateur de la doctrine et plus largement de la recherche québécoise en droit constitutionnel.

Lire la suite : A. Binette, P. Taillon et G. Laforest (dir.). Jean-Charles Bonenfant et l’Esprit des institutions

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment