Fernand Dumont et la crise d’Octobre

Un demi-siècle après la crise d’Octobre, nous voilà bombardés de livres, de films, de reportages et de témoignages qui visent, à des degrés divers, à cerner les contours de la crise et à en éclaircir les zones d’ombre. Dans quelle mesure les felquistes ont-ils été manipulés par les pouvoirs ? Qui, en définitive, porte la responsabilité de la Loi sur les mesures de guerre ? Qu’en est-il de la mort de Pierre Laporte : s’agissait-il d’un accident, d’une bavure ou d’une exécution dite volontaire ? Et le refus du gouvernement de négocier avec ses ravisseurs masquait-il l’intention de le sacrifier afin de discréditer tout à fait le FLQ aux yeux des Québécois ? Sans doute, de telles questions, et d’autres du même genre n’ont cessé depuis cinquante ans d’alimenter la controverse ; toutefois, il semble qu’elles soient parvenues aujourd’hui à évacuer une fois pour toutes du débat l’enjeu fondamental de la crise d’Octobre.

Accès abonné

Tagged under: OCTOBRES,

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment