Octobre 1970, octobre 1995. Épisodes d’une guerre civile

« La crise d’octobre aura été un épisode d’une sorte de guerre civile entre Québécois, dont les non-Québécois furent de simples témoins », écrit en 1993 le politicologue et spécialiste des questions de sécurité, Reg Whitaker1. Selon lui, des ministres québécois au pouvoir à Ottawa (les Trudeau, Pelletier, Marchand et coll.) ont choisi d’imposer les mesures de guerre dans le but d’intimider les nationalistes et souverainistes, leurs ennemis jurés.

Il aurait été plus juste de dire que ces ministres québécois, qui représentaient une certaine élite « canadienne-française » à qui le Canada a bien voulu donner les rênes du pouvoir, se sont servis des moyens énormes de l’État canadien pour mater leurs ennemis jurés au Québec, le tout sous les applaudissements nourris des médias canadiens et d’une population canadienne-anglaise hargneuse à l’égard du Québec.

Accès abonné

Tagged under: OCTOBRES,

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment