Comptes rendus de Décembre 2020

Comptes rendus de Décembre 2020

François Côté et Guillaume Rousseau. Restaurer le français langue officielle

François Côté et Guillaume Rousseau
Restaurer le français langue officielle. Fondements théoriques, politiques et juridiques pour une primauté du français langue du droit
Institut de Recherche sur le Québec, Montréal, 2019, 128 pages

Dans leur dernier livre, qui s’inscrit dans leur combat acharné pour la défense de la langue française au Québec, les avocats François Côté et Guillaume Rousseau réagissent à la contestation du Barreau du Québec et du Barreau de Montréal contre le gouvernement du Québec. Rappelons l’affaire : en avril 2018, ces deux organisations lançaient un recours judiciaire pour contester l’ensemble des lois québécoises, en récusant leur validité pour cause d’importantes inexactitudes de traduction présentes entre les versions françaises et anglaises de ces lois. Cette action reposait sur l’avis de l’ancien juge à la Cour suprême du Canada, Michel Bastarache, et d’une étude publiée par une étudiante à la maîtrise en droit. L’avis en question affirmait que le processus d’adoption des lois par l’Assemblée nationale était incorrect en vertu de la constitution canadienne, et, de son côté, l’étude montrait l’étendue des erreurs de traduction des lois québécoises françaises traduites en anglais. Dans cet essai, Côté et Rousseau prennent au sérieux ces déclarations et tentent d’offrir des pistes de solution pour dénouer les malentendus.

Lire la suite : ...

Patrice Groulx. François-Xavier Garneau : poète, historien et patriote

Patrice Groulx
François-Xavier Garneau : poète, historien et patriote
Montréal, Boréal, 2020, 278 pages

L’année 2020 aura été l’occasion pour la maison d’édition Boréal de combler deux vides immenses dans notre littérature scientifique. Ont paru, à quelques mois d’intervalle, des livres tentant de cerner les contours de deux personnages d’importance dans l’histoire intellectuelle du Québec, soit le père dominicain Georges-Henri Lévesque et l’historien François-Xavier Garneau. Nous étions, pour notre part, impatients de mettre la main sur le travail de Patrice Groulx qui s’est penché sur la vie de notre premier historien national. Ainsi, de la lecture très attendue de François-Xavier Garneau : poète, historien et patriote, nulle déception. Bien au contraire. L’ouvrage de Groulx est une réussite qui mérite de bons mots. Non seulement l’historien pourvoit à une lacune de notre historiographie, mais il le fait en plus de belle manière.

Lire la suite : ...

Une maison sens dessus dessous. Note critique

Patrice Lacombe
La terre paternelle (1846)
Fides, 1981, 72 pages

La maison peut être étudiée soit comme micromilieu aménagé pour la résidence humaine et la protection des proches, soit comme institution qui conjoint des principes contraires pour les faire tenir ensemble et les perpétuer. Véritable concentré culturel d’une société, ce lieu social ne peut être ramené au simple logement, sans pour autant l’exclure. Ce lieu construit et institué serait le résultat d’une pluralité de choix successifs, sociaux, entre de nombreuses possibilités1.

Accès abonné

Paul St-Pierre Plamondon. Rebâtir le camp du OUI

Paul St-Pierre Plamondon
Rebâtir le camp du OUI
Montréal, VLB, 2020, 209 pages

« On ne naît pas indépendantiste, on le devient. » Cette maxime correspond bien au parcours du nouveau chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon. Ayant peu de notoriété au début de la campagne à la chefferie et n’ayant jamais été élu à quelque poste que ce soit, il a eu la bonne idée de publier un livre pour se faire connaître et exposer ses idées pour assurer l’avenir du PQ. En politique québécoise, rare sont les aspirants aux hautes fonctions qui se donnent la peine de systématiser leur pensée sous forme de livre. Cette transparence est un signe de respect pour les militants qui disposent ainsi d’informations de première main pour faire leur choix. C’est aussi une lourde responsabilité pour le candidat qui devra être à la hauteur de ses engagements. Cela rend les reniements plus périlleux, car les écrits restent.

Lire la suite : ...

Marc Chevrier. L’empire en marche (Note critique)

Marc Chevrier
L’empire en marche. Des peuples sans qualités, de Vienne à Ottawa
Québec, PUL, 2019, 635 pages

Ce livre arrive à point nommé. Écrit sous le patronage de l’écrivain autrichien Robert Musil (1880-1942), il s’inscrit d’emblée dans la foulée des recherches les plus pointues de théories politiques et de droit constitutionnel portant sur les concepts d’empire et d’impérialisme. Ce genre de recherches reste en vogue depuis une vingtaine d’années, comme en témoigne entre autres le colloque The Invention of Federalism in the Age of Democratic Revolution, qui s’est tenu à Yale en 2019. En France, le livre apportera sûrement des arguments au mouvement de résistance anti-fédéral qui s’organise autour de Front populaire, la nouvelle revue dirigée par Michel Onfray, dont le premier numéro (été 2020) mise sur la reviviscence de la notion de souverainisme. La bonne nouvelle, si l’on peut dire, c’est qu’en dépit des assauts répétés de ses adversaires et bien qu’il soit loin d’avoir la cote dans les départements universitaires, le concept de « nation » (ou « communauté nationale » si on préfère), à l’instar d’autres tels que « cité », « monarchie », « État-nation », « empire », demeure insubmersible.

Accès abonné

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment