Mars 2021

Vol. CXVI, no 2

Pendant ce temps au CHSLD

Quittant 2020, année exceptionnelle marquée par la pandémie de la COVID-19 qui hantera à jamais la mémoire des Québécois, comme la grippe espagnole entre 1918 et 1920, il est plus que temps de faire un bilan de cette pandémie. En date du 31 janvier 2021, celle-ci a causé le décès de 9 824 Québécois, majoritairement des aînés vulnérables qui vivaient principalement dans des Centres hospitaliers de soins de longue durée (CHSLD), des Résidences pour aînés (RPA) et des Ressources intermédiaires (RI). Ces aînés vulnérables, au nombre de 7 550, représentent 76,9 % de tous les décès1.

Accès abonné

Le Centre d’intendance écologique Latreille

« La diversité est source de vie. Protégeons-la ! »

Le cheminement

Le Centre d’intendance écologique Latreille, souvent nommé par son acronyme « CIEL », est un organisme à but non lucratif, fondé en 1996, ayant pour objectif l’acquisition de territoires naturels pour conservation intégrale de la biodiversité à perpétuité. L’organisme s’est donné deux autres objectifs : l’enseignement et l’éducation dans le domaine de la diversité biologique et la recherche dans les sciences de la nature.

Accès abonné

Pour un Conseil de la laïcité

La laïcité est une idée neuve au Québec où pendant des siècles l’idéologie cléricale a dominé sans partage. Le Québec, dans la foulée de la Révolution tranquille, s’est libéré progressivement de l’emprise de la religion catholique sans pour autant développer une pensée alternative bien structurée. La séparation de l’Église et de l’État, la déconfessionnalisation du système scolaire et du système de santé et la sécularisation des institutions se sont faites de façon graduelle sans être balisées par un système de valeurs républicaines. Pas étonnant dès lors qu’il ait fallu tant de projets de loi pour en arriver à l’adoption de la loi 21 qui soulève encore bien des débats acrimonieux. Autrement dit, il n’y a jamais eu de pédagogie de la laïcité comme valeur fondamentale du vivre ensemble de sorte que circulent de fausses idées sur ce que signifie un État laïque.

Accès abonné

Pour un indépendantisme populaire et populiste

Depuis quelques années déjà, on observe en Occident ce qu’il est convenu d’appeler une vague nationaliste et populiste. Malgré la « mondialisation heureuse » prédite par certains à la fin des années 1990, de plus en plus de nations se rebiffent et disent non à cette « fin de l’histoire » qui semblait écrite à l’avance. Que l’on pense aux mouvements indépendantistes écossais et catalan ou, plus particulièrement, au rejet clair du multiculturalisme et de la supranationalité qu’ont pu incarner le Brexit et l’élection de Donald Trump en 2016, la souveraineté nationale semble être redevenue à la mode.

Accès abonné

Les indépendantistes catalans renforcent leur majorité

Le 14 février dernier se tenait en Catalogne une 3e élection générale en six ans. Une fois de plus, elle n’avait rien de banal. L’histoire retiendra l’image de ces scrutateurs vêtus de combinaison intégrale tels des scaphandres, de même que les plages horaires qu’il a fallu aménager pour permettre le vote des personnes en quarantaine ou encore atteintes de la COVID. Un scénario on ne peut plus surréaliste !

Accès abonné

Proximité autochtone québécoise d’hier à aujourd’hui

Voici un rapide survol de citations, de situations, d’événements et d’étapes qui ont marqué et influencé les relations entre les Autochtones et les Québécois depuis près de 500 ans.

1534 à 1536 – Au moins par trois fois, Jacques Cartier fera ériger une croix à la gloire du roi de France, François 1er, pour signifier la prise de possession par ce dernier des territoires explorés du Saint-Laurent. En vertu du concept juridique européen de terra nullius (terre sans maître), c’est la façon de faire de cette époque où les monarques tout-puissants du vieux continent s’approprient les territoires du Nouveau Monde qu’ils déclarent « n’appartenir à aucun autre prince chrétien ».

Accès abonné

L’extrémisme et l’affectif

L’extrémisme. Le phénomène est vieux comme le monde, mais il apparaît désormais multiforme, diversifié, éclaté, plus imprévisible. Je me lance sans filet sur ce fil de l’extrême, comme un funambule au-dessus de l’extrême précipice.

Accès abonné

Le curé Labelle indépendantiste ?

« Il nous a révélés à nous même. Il a compris la philosophie de notre histoire à être les éléments constitutifs d’un grand peuple. »
Curé Antoine Labelle à l’abbé Jean-Baptiste Proulx à propos de l’historien Rameau de Saint-Père.

À peine âgé de vingt-six ans, Antoine Labelle est curé de la paroisse de Saint-Antoine-Abbé, mais l’endroit est conflictuel, les protestants y mènent grand bruit et réussissent à faire de leur minorité une majorité en manœuvrant dans les méandres des lois. Le curé Labelle y voit la naissance d’une petite Irlande, il s’indigne et écrit à son évêque : « Je travaille donc de toutes mes forces à nous soustraire du joug de cette oligarchie qui agit sous l’injustice d’un esprit de caste et nous rappelle les jours de 37 ».

Accès abonné

L’identité des juges

Nous attendons dans les prochaines semaines un jugement majeur du juge Marc-André Blanchard, de la Cour supérieure du Québec, sur la validité de la Loi sur la laïcité de l’État, aussi connue sous le nom de loi 21. Il existe une vision selon laquelle les juges sont la sagesse et l’objectivité désincarnées. Elle sert surtout à faire accepter leurs décisions. Il existe aussi une autre vision, plus réaliste, qui consiste à reconnaître que les juges sont des citoyens et des êtres humains avec des forces et des travers.

Lire la suite : ...

Éditorial - Les coûts de la flotte pour le navire Québec

2021mars250La pandémie n’apporte pas que son lot de malheurs et de détresse. Elle fournit un écran extraordinaire derrière lequel la médiocrité canadian peut encore se dissimuler. Après le scandale du registre des armes à feu, après celui du système de paie Phénix et de bien d’autres, le scandale du renouvellement de la flotte de navires de combat canadien vient encore ajouter à la facture que paient les Québécois pour un régime inepte.

Les coûts, nous dit le directeur parlementaire du budget, sont évalués à 77,3 milliards et pourraient grimper à 79,7 milliards de dollars si la construction retarde d’une année et à 82,1 milliards si le projet retarde de deux ans. Depuis 2008, les coûts ont explosé de 300 % ! Ottawa knows best ! Et tant pis pour le Québec, tant pis pour ses impôts.

Lire la suite : ...

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment