Septembre 2021

Septembre 2021

Éditorial - Les privilèges de l'anglosphère

2021septembre250Le numéro de septembre paraîtra le 21.

Les jeux sont faits. Quand paraîtront ces lignes, le sort du gouvernement sera scellé. Comme la politique du pire reste toujours la pire des politiques, il faut souhaiter, en ces jours de campagne, que le Bloc québécois fasse bonne figure malgré ses turpitudes et ses incohérences et que le gouvernement soit minoritaire. Mais ce ne sera pas et cela n’aura jamais été qu’un réalisme tactique. Sur le fond des choses, le gouvernement du Canada reste et restera plus que jamais un gouvernement étranger, tout entier acquis à une implacable logique d’état unitaire. Au mieux, un gouvernement minoritaire plus ou moins entravé par un Bloc québécois déterminé ne fera que ralentir un processus irréversible, celui de la minorisation définitive de notre peuple, sa folklorisation sous la rhétorique bienveillante d’une engeance bien représentée par les Mélanie Joly de ce monde. Au pire, un gouvernement majoritaire, peu importe sa couleur, procèdera sans vergogne.

Lire la suite : ...

Le cas de Meng Wanzhou

titre complet Le Devoir et les affaires internationales. Le cas de Meng Wanzhou

Dans son édition du 14 août dernier, le directeur du quotidien Le Devoir, Brian Myles, s’est aventuré sur le terrain glissant des affaires internationales. Terrain glissant en effet pour tout journal dont la vocation se limite habituellement aux affaires de quartier. Dans l’affaire Meng Wanzhou et les deux Michaels, il y a tous les éléments d’un conflit international impliquant deux puissances nucléaires et une puissance dite moyenne, un traité d’extradition, des sanctions économiques et des otages. Il était donc risqué de s’y impliquer. Et comme le dit un certain dicton, ce qui devait arriver est arrivé. L’ignorance du personnage s’est manifestée dans tout ce qu’il y a de plus horripilant.

Accès abonné

Rareté de main d’œuvre et course aux talents

titre complet: Rareté de main d’œuvre et course aux talents : en finir avec la nostalgie

Le débat sur la rareté de main-d’œuvre a repris de plus belle au Québec avec la publication de chiffres faisant état notamment d’un besoin de 300 000 travailleurs d’ici cinq ans (près de 150 000 à l’heure actuelle) pour pourvoir des postes libres. Cette pénurie existait avant la crise sanitaire et semble maintenant s’intensifier. Rien pour plaire aux associations patronales, aux chambres de commerce et employeurs qui misent sur une main-d’œuvre importante et souvent à bon marché, surtout dans les secteurs agroalimentaires, touristiques et le commerce au détail. Non seulement la situation peut paraitre inquiétante, mais elle exige un regard neuf, des solutions novatrices, une compréhension du rôle de l’état et des enjeux sociaux.

Accès abonné

L’histoire macabre des pensionnats autochtones au Canada

Titre complet: Une conséquence de la troisième conquête britannique en Amérique. L’histoire macabre des pensionnats autochtones au Canada

En faisant tomber le monument à la reine Victoria devant l’Assemblée législative à Winnipeg à la suite de la découverte de plus de mille corps d’enfants autochtones autour de 3 pensionnats, les Premières Nations du Manitoba ont choisi la bonne cible. Leur action a résonné un peu partout sur la planète, car ce qu’ils ont subi au nom de la reine Victoria est exactement ce qu’ont subi d’autres peuples, souvent à la même époque et aux mains des mêmes militaires britanniques : conquête militaire, répression sanglante, colonisation massive et domination raciste.

Accès abonné

Entretien avec David Ouellette. Un engagement pour deux peuples de trop

David Ouellette est une figure très particulière de la vie publique québécoise. Intellectuel engagé se définissant à la fois comme Juif et Québécois et revendiquant fièrement son appartenance à ces deux peuples, il a travaillé depuis quinze ans à multiplier les ponts entre la communauté juive et la majorité francophone du Québec. D’abord au Comité Québec-Israël et maintenant au Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA). Je me suis entretenu avec lui à propos de son parcours intellectuel.

Accès abonné

Les durs conseils de Fernand Dumont

En 1995, l’année du second référendum sur la souveraineté du Québec, Fernand Dumont faisait paraître Raisons communes, qui posait sur l’état de la nation francophone du Québec un diagnostic que d’aucuns jugèrent exagérément pessimiste, sinon méprisant à l’égard de celle-ci. Il est vrai que certains passages de ce livre avaient, à première vue, de quoi choquer. Celui-ci, en particulier :

Si l’on admet que l’existence des nations est légitime, une question ne s’en pose pas moins : une nation comme la nôtre vaut-elle d’être continuée ?

Accès abonné

Primeur. Hochelaga en Laurentie

gens du fleuvePRIMEUR

Gens du fleuve, gens de l’île
Hochelaga en Laurentie iroquoienne au XVIe siècle
Roland Viau

Roland Viau propose un fascinant portrait d’Hochelaga avant 1600. À partir des connaissances acquises par l’archéologie, l’ethnohistoire et l’ethnologie sur les sociétés amérindiennes, et en exploitant les documents historiques disponibles, l’auteur replace d’abord Hochelaga au centre d’un vaste réseau fluvial s’étirant du lac Ontario au golfe du Saint-Laurent. Il dresse ensuite l’inventaire des ressources des Hochelaguiens, recrée minutieusement leur mode de vie, l’univers symbolique de la chasse, de l’agriculture. Il aborde la division sexuelle du travail, les règles de classification du végétal, l’ancienneté et la diversité du maïs. Il s’intéresse à la guerre, avançant l’idée d’un lien particulier avec les pratiques funéraires. Enfin, il fait revivre l’imaginaire au sens d’une cosmovision : nature de la guerre, condition d’esclave, exercice de la sexualité et de la parenté, rapports hommes-femmes.

Lire la suite : ...

NON au don du Royal Vic à l’université McGill

2021septembre250Le moment est venu pour le gouvernement québécois de la CAQ d’agir selon les principes qu’il prétend défendre et qu’il a le devoir de défendre dans l’intérêt de la nation québécoise. Ce gouvernement doit renoncer à exécuter la promesse abusive faite par le dernier gouvernement libéral de donner à l’université McGill plus d’un milliard de dollars en subventions et en immeubles publics, dont une bonne partie du mont Royal, la faisant passer ainsi de « ghetto McGill » à « forteresse McGill » qu’il lui sera impossible de contrôler par la suite. Le gouvernement doit tout simplement et immédiatement renoncer à exécuter ce projet d’une autre donation scandaleusement abusive et illégale et socialement injuste et condamnable.

Lire la suite : ...

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment