Comptes rendus de Novembre-Décembre 2021

Comptes rendus de Novembre-Décembre 2021

Dalie Giroux. L’œil du maître. Figures de l’imaginaire colonial québécois

Dalie Giroux
L’œil du maître. Figures de l’imaginaire colonial québécois
Mémoire d'encrier, 2020, 192 pages

Alors que l’inquisition woke déferle sur l’Occident et sur le Québec, ce n’était qu’une question de temps avant que l’aspiration des Québécois à être « maîtres chez nous » et l’héritage de la Révolution tranquille ne soient sur le banc des accusés. Après qu’Émilie Nicolas ait affirmé que nous étions « maîtres chez l’Autre », Dalie Giroux, qui enseigne les théories politiques et féministes à l’Université d’Ottawa, poursuit le travail de démolition avec L’œil du maître, publié en septembre 2020 chez Mémoire d’encrier.

Lire la suite : ...

Mathieu Thomas. Ceux dont on ne redoute rien

Mathieu Thomas
Ceux dont on ne redoute rien
Montréal, Québec Amérique, 2021, 448 pages

Voilà un roman politique à saveur indépendantiste. Ceux qui cherchent un roman à thèse seront pourtant très déçus et ceux qui répugnent le style y trouveront leur compte. Plusieurs se sont déjà cassé les dents à vouloir écrire des romans indépendantistes qui se terminaient finalement à être un essai qui prenait les habits de la fiction. Ce n’est pas le cas avec Ceux dont on ne redoute rien. Il faut d’ailleurs souligner l’étrangeté de ce titre ainsi que l’aspect hétéroclite, mais franchement réussi, de la page couverture : on comprend rapidement qu’on aura affaire à une drôle de chimère.

Lire la suite : ...

Claude Lévesque. British Blues. Fractures, grandeurs et misères d’un royaume désuni

Claude Lévesque
British Blues. Fractures, grandeurs et misères d’un royaume désuni
Montréal, Éditions Somme toute, 2021, 175 pages

Clarifions-le d’entrée de jeu : le beau livre de Claude Lévesque n’est pas un essai politique sur le Brexit ou sur les clivages nationaux caractérisant le Royaume-Uni. Malgré quelques pages – souvent quelques paragraphes – spécifiquement dédiées à ces enjeux à chaque chapitre, l’analyse politique ne représente donc pas le cœur de cet ouvrage. C’est un peu dommage, car il y aurait tant à écrire et que Lévesque possède certainement les connaissances et les capacités requises pour s’y consacrer.

Lire la suite : ...

France Giroux et André Mineau. Les populismes d’hier à aujourd’hui

France Giroux et André Mineau
Les populismes d’hier à aujourd’hui : les ambiguïtés d’une parole attribuée au peuple
Montréal, JFD Éditions, 2021, 150 pages

Le titre bien choisi de cet ouvrage nous en dit beaucoup sur son contenu et sur la nature du populisme. On y apprend immédiatement que le populisme a une histoire et qu’il a évolué tout en se transformant, tel un virus, en variants très ambigus et peu crédibles, lesquels justifient le pluriel du titre. Ainsi celui-ci donne d’emblée un aperçu du contenu du livre et annonce son point de vue critique. Nous sommes désormais plongés dans les domaines de la philosophie, de l’histoire et de la politique.

Lire la suite : ...

Sylvain Gaudreault. Pragmatique. Quand le climat dicte l’action politique

Sylvain Gaudreault
Pragmatique. Quand le climat dicte l’action politique
Montréal, Éditions Somme toute, 2021, 152 pages

Le 14 septembre dernier, Sylvain Gaudreault faisait paraître Pragmatique, un essai sur sa vision de la lutte contre les changements climatiques, aux Éditions Somme toute. À tous ceux qui en doutaient encore, ce livre rappelle que l’environnement est la cause de la vie du député péquiste de Jonquière, qu’il cherche depuis quelques années à marier avec le projet d’indépendance du Québec. C’est dans la continuité de sa course à la chefferie du Parti québécois, où il disait vouloir faire du Québec « le premier pays vert à l’ONU », qu’il faut situer cet ouvrage, misant sur le langage du pragmatisme pour convaincre de la nécessité d’une action sur le climat.

Lire la suite : ...

Gilles Bibeau. Les autochtones : la part effacée du Québec

Gilles Bibeau
Les autochtones : la part effacée du Québec
Montréal, Mémoire d’encrier, 2021, 356 pages

Voilà un livre qui plaira à Valérie Plante et à Denis Coderre qui, dans leur excès de bien-pensance, ne manquent pas une occasion d’affirmer que Montréal se trouve en territoire non cédé. Gilles Bibeau, auteur de plusieurs livres dont celui-ci est le troisième chez un éditeur doté d’une mémoire qui se veut sélective, estime que les Québécois sont imprégnés d’un mythe qui aurait structuré notre récit national. Nous serions nombreux à croire (j’en fais partie) que les pionniers qui accompagnaient Champlain auraient étés : « bons, conciliants et pacifiques en créant des réseaux d’alliances qui profitèrent aux Autochtones » (p. 321). Nous aurions tort d’occulter notre colonialisme à leur égard. Sorti des presses en pleine tourmente initiée par le tragique événement de la mort de Joyce Echaquan auquel s’est ajoutée la découverte des restes d’enfants autochtones décédés à travers le pays dans les pensionnats, l’auteur, professeur émérite de l’Université de Montréal, se laisse parfois emporter par la vague « woke » qui nous vient des États-Unis. En effet, nos ancêtres n’auraient fait rien moins que déposséder les territoires des premiers occupants de ce qui deviendra le Québec.

Lire la suite : ...

Philippe Cantin. Serge Savard, Canadien jusqu’au bout

Philippe Cantin
Serge Savard, Canadien jusqu’au bout
Montréal, KO Éditions, 2021, 490 pages

Écrire un compte-rendu exige un minimum de distance critique. Dans ce cas-ci, j’en suis bien incapable, les fabuleuses performances du Canadien de Montréal ayant bercé mes jeunes années. Les joueurs qui composaient cette équipe furent mes premiers héros, que dis-je, mes premières idoles. Je suis assez vieux pour me rappeler la décennie 1970 durant laquelle cette équipe de hockey a remporté six Coupes Stanley, dont quatre consécutives, en 1976-77-78-79 !

Lire la suite : ...

Carl Bergeron. La Grande Marie ou le luxe de sainteté

Carl Bergeron
La Grande Marie ou le luxe de sainteté
Montréal-Nord, Mediaspaul, 2021, 96 pages

C’est un tout petit livre, mais ô combien magistral que publie Carl Bergeron en cette année bien particulière. L’auteur, on l’a compris depuis Voir le monde avec un chapeau, médite sur la condition québécoise et l’avenir du sujet québécois par des observations tout aussi lucides qu’urgentes à la réflexion. Cette fois-ci, c’est par le détour de l’œuvre et de la vie de Marie de l’Incarnation, figure relativement inconnue de notre histoire, que Bergeron réfléchit notre avenir collectif. Après s’être attelé à la patiente tâche de lire la correspondance complète de la Grande Marie, l’auteur, au lieu de s’adonner à une analyse laborieuse des échanges épistolaires, en profite plutôt pour transmettre une certaine impression et un sentiment qu’il ressent à sa lecture. Bref, il va tout droit à l’essentiel, et c’est réussi.

Lire la suite : ...

Biz. L’horizon des événements

Biz
L’horizon des événements
Montréal, Leméac, 2021, 218 pages

Avec un neuvième livre en onze ans, on peut dire que Biz fait partie des écrivains québécois les plus prolifiques. Son œuvre est empreinte d’une grande diversité : roman policier, roman jeunesse, roman à saveur politique. Chaque fois, le décor est différent, mais l’artiste multidisciplinaire ne peut s’empêcher de revenir à ses amours : la littérature entremêlée d’Histoire et d’histoires, et c’est au plus grand plaisir du lecteur.

Lire la suite : ...

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires présentés récemment