2019couverturesBAN

Numéros publiés en 2012

L'histoire politique nationale, un champ d'étude qui doit reprendre sa place

Réponse à la critique du rapport « L’histoire nationale négligée » par Jean-Marie Fecteau parue dans L'Action nationale (Novembre-Décembre 2011, vol. CI, nos 9-10) sous le titre « Histoire politique et histoire nationale au Québec »
N.B. : L’historien Jean-Marie Fecteau a été emporté par la maladie cet automne à l’âge de 63 ans. Son apport à l’historiographie en matière d’histoire sociale, notamment de la pauvreté et du crime, est reconnu au Québec et à l’étranger. Tout en saluant les contributions d’un historien émérite disparu trop tôt[1], nous croyons qu’il demeure impératif d’exposer les raisons de notre désaccord avec les arguments développés par lui dans la livraison de novembre-décembre 2011 de L’Action nationale, dans « Histoire politique et nationale au Québec » en réponse au rapport de recherche L’histoire nationale négligée. Enseignement et recherche universitaires au Québec rédigé par Éric Bédard, avec l’assistance de Myriam D’Arcy[2]. Le débat sur la place de l’histoire politique et nationale du Québec, que nous estimons essentiel, continue de faire rage. Pour les défenseurs de l’histoire politique et nationale, il demeure important de prendre en compte les critiques présentées par J.-M. Fecteau et d’y répondre, car ils sont représentatifs d’un courant de pensée. C’est ce que nous entendons faire dans ce texte, en cherchant à éviter le débat personnel pour nous en tenir à un débat d’idées.

Lire la suite : L'histoire politique nationale, un champ d'étude qui doit reprendre sa place

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires 2019