banniereprojetmiguash

Novembre-Décembre 2013

Vol. CIII, nos 9-10

Prix Rosaire-Morin 2013 - décerné à Andrée Ferretti

2013SouperFERRETTILAPLANTES’il est une figure parmi les artisans de L’Action nationale qui a su incarner aussi bien la détermination farouche que l’attachement indéfectible à son peuple et son pays, c’est bien celle de Rosaire Morin. Il a tant fait pour le Québec, ce n’était que justice que la Ligue d’Action nationale honore sa mémoire en créant le prix qui porte son nom.

Lire la suite

Prix Rosaire-Morin 2013 - Allocution de la lauréate

ActionNationaleJeanGaron-25oct2013-4Bonsoir à vous toutes et tous, fidèles et indispensables soutiens de L’Action nationale : la Ligue, la Revue, les Cahiers de lecture.

Mesdames et messieurs de la Ligue d’Action nationale, vous êtes incontestablement de parfaits émules de Rosaire Morin, pour avoir une conception du militantisme si large que vous m’avez jugée digne du prix que vous me remettez ce soir et de l’honneur qui en résulte.

Lire la suite

M. Labelle et al. La communauté politique en question

Micheline Labelle, Jocelyn Couture et Franck W. Remiggi (dir.)
La communauté politique en question. Regards croisés sur l’immigration, la citoyenneté, la diversité et le pouvoir, PUQ, 2012, 375 pages

C’est bien connu, les ouvrages collectifs sont souvent un assemblage de textes de qualité inégale. La communauté politique en question. Regards croisés sur l’immigration, la citoyenneté, la diversité et le pouvoir ne fait pas exception à la règle. Ou plutôt, il fait exception à la règle, non pas parce que ses textes sont plus égaux, mais au contraire parce que l’inégalité de leur qualité atteint des sommets rarement vus.

Néanmoins, ce livre vaut la peine qu’on s’y attarde. Principalement, parce que ses thèmes font en sorte qu’il donne un portrait du paysage intellectuel québécois pertinent tel qu’il existait peu avant le débat sur la charte des valeurs québécoises. Accessoirement, parce qu’il contient un texte qui, attaquant l’auteur du présent compte-rendu de manière déloyale, ne doit pas rester sans réponse.

Lire la suite

Jean Dorion. Inclure. Quelle laïcité pour le Québec ?

Jean Dorion
Inclure. Quelle laïcité pour le Québec ? ,Québec Amérique, 2013, 168 pages

Jean Dorion est bien connu des milieux indépendantistes. Il a connu un parcours impressionnant, ayant été président de la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal, délégué général du Québec à Tokyo et député à la Chambre des communes pour le Bloc québécois.

Pendant toute sa carrière, Dorion a combattu le Quebec bashing et les injustes accusations de nationalisme ethnique, en plus de défendre fermement une charte critiquée pour son prétendu caractère répressif, la loi 101. C’est ici (maintenant ?) pour décrier une autre charte que Dorion prend la plume.

Lire la suite

Antoine Sfeir. L’Islam contre l’Islam

Antoine Sfeir
L’Islam contre l’Islam. L’interminable guerre des sunnites et des chiites, Grasset, 2013, 245 pages

Les chiites[1] sont des mécréants, des apostats à combattre comme les juifs. (Oussama Ben Laden, cité par Antoine Sfeir, p. 222)

La diabolisation de l’Iran fait partie de ces erreurs commises par l’Occident depuis la seconde moitié du XXe siècle (p. 202).

C’est en 632 qu’a commencé le grand choc qui secoue encore et toujours le monde musulman, et par ricochet le monde tout court. C’est cette année-là en effet que le prophète Muhammad est mort. Il fallut alors lui trouver un successeur, mais rien n’avait été prévu pour ça et l’opération s’avéra fort complexe et meurtrière. Beaucoup plus tard, en conceptualisant sa fameuse typologie des types de pouvoir, le sociologue allemand Max Weber souligna le problème que posait la succession d’un pouvoir charismatique. Il est fort possible que l’histoire du monde musulman l’ait inspiré. Quoi qu’il en soit, avant de mourir, le prophète aurait dit, selon les uns : « Trouvez, dans les gens de ma maison, ma succession. » Selon les autres, il aurait dit : « Les gens de ma maison sont auprès de vous comme l’arche de Noé ; celui qui y est monté a été sauvé, celui qui l’a manqué s’est noyé (p. 74) ». Et c’est à partir de ces deux phrases, plutôt sibyllines, que sont partis durant quinze siècles les conflits qui ont ensanglanté le monde arabo-musulman. Tel est le point de départ de la thèse d’Antoine Sfeir.

Lire la suite

Éditorial - Le statut de province est hautement toxique

2013novdec250La province de Québec n’a pas de point de vue sur le monde. Elle vit dans l’espace folklorique que lui aménage le gouvernement canadian, le seul autorisé à fixer les conditions et les modalités d’échange. La province de Québec n’a pas d’intérêt vital, elle n’est que bénéficiaire d’une politique étrangère qui détermine qui aura la becquée. Elle frissonne dans l’espérance des retombées. La province de Québec n’a ni territoire ni conscience de territoire. Elle ne sait rien de la raison géostratégique. Elle ne sait rien de ce que sa terre représente pour les autres, ceux qui veulent la traverser, la piétiner, la souiller. La province de Québec se porte à merveille.

Et cela se sait à Calgary comme à Ottawa. C’est pourquoi elle est incapable de se penser dans la géopolitique du pétrole, ignorante des dynamiques continentales au point de n’avoir rien à dire sur ce que des forces hostiles cherchent à faire du Grand Fleuve. La province de Québec fleurit dans les esprits. Comme du chiendent perçant l’asphalte, elle a depuis longtemps traversé les mous raisonnements de trop nombreux souverainistes qui s’imaginent pragmatiques quand seulement ils renoncent et se défilent. La province de Québec est pusillanime et aveugle. D’une cécité morbide, celle de l’auto-aveuglement. Celle de l’indigence intellectuelle et de l’indolence satisfaite.

Lire la suite

Éditorial - Le statut de province est hautement toxique

2013novdec250La province de Québec n’a pas de point de vue sur le monde. Elle vit dans l’espace folklorique que lui aménage le gouvernement canadian, le seul autorisé à fixer les conditions et les modalités d’échange. La province de Québec n’a pas d’intérêt vital, elle n’est que bénéficiaire d’une politique étrangère qui détermine qui aura la becquée. Elle frissonne dans l’espérance des retombées. La province de Québec n’a ni territoire ni conscience de territoire. Elle ne sait rien de la raison géostratégique. Elle ne sait rien de ce que sa terre représente pour les autres, ceux qui veulent la traverser, la piétiner, la souiller. La province de Québec se porte à merveille.

Lire la suite

Le Saint-Laurent : les conséquences non calculées du risque pétrolier

Quelle est la probabilité d’un déversement pétrolier dans le fleuve Saint-Laurent dans la grande région de Québec ou dans l’estuaire ? Comment peut-on en imaginer les conséquences ? Cette question hante journalistes spécialisées et scientifiques depuis plusieurs années, depuis en fait le début de la navigation des grands transporteurs-citernes pétroliers sur le fleuve. Avec raison, on peut se questionner sur le transport fluvial sans cesse en croissance des matières dangereuses que sont les produits de l’industrie chimique et pétrolière en particulier : les conséquences d’un accident sous toutes ses formes (collision, échouement ou perte de contrôle) sont chaque fois d’une gravité qui ne doit pas être sous-estimée.

Lire la suite

Géopolitique canadienne du pétrole

Vice-président du GIRAM (Groupe d’initiatives et de recherches appliquées au milieu), ex-gestionnaire et ex-conseiller socio-économique, gouvernement du Québec.

Avec ses 173 milliards de barils enfermés dans les sables bitumineux de l’Ouest canadien, le Canada de l’Ouest détient la troisième réserve mondiale connue de pétrole (Arabie saoudite, 264 milliards). Actuellement quelque 2,6 millions de barils par jour sont traités par les pétrolières albertaines. D’ici 5 ans, elles comptent doubler leur production, puis la porter à 10 millions de barils/j en 2030. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) anticipe qu’à cette époque, la consommation mondiale de brut pourrait approcher les 100 millions de barils/j.

Lire la suite

Sous-catégories

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires 2019