banniereprojetmiguash

Un pays qui n'a pas de frontière n’est pas un pays

Auteur et journaliste

Un envoyé de l’ONU vient nous dire que le Québec peut recevoir davantage de réfugiés. Voilà le discours d’un « No Border » pour qui il n’y a pas de limite à la capacité d’absorption des réfugiés dans les pays développés. Mais pourquoi cette requête ne s’adresse-t-elle pas plutôt à Halifax, Saint John’s, Sault-Sainte-Marie ou Winnipeg ? Ces villes anglo-saxonnes ne reçoivent pratiquement pas de réfugiés ! Cette adresse n’est pas appropriée à l’endroit du Québec qui ne parvient pas à intégrer les réfugiés à sa population de langue française, depuis des décennies ! La capacité d’intégration du Québec est devenue très faible.

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires 2019