banniereprojetmiguash

Les origines politiques et intellectuelles du biculturalisme

La création de la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme en 1963 était l’aboutissement d’un siècle de revendication des nationalistes canadiens-français. En choisissant d’inclure le biculturalisme dans le mandat de la commission, le gouvernement canadien reconnaissait pour une rare fois l’existence des deux peuples fondateurs. Qu’il y ait eu deux nations au Canada était un fait sociologique incontestable même si ces deux nations n’ont jamais été reconnues sur un pied d’égalité sur le plan constitutionnel. Mais à la fin des années soixante, cette réalité et le concept qui le désignait furent remisés aux oubliettes par Pierre Trudeau qui remplaça le biculturalisme par le multiculturalisme. Je retracerai dans cette analyse les origines de cette vision du Canada qu’on a caractérisée par le biculturalisme.

Accès abonné

Collections numériques (1917-2013)

action couv 1933Bibliothèque et Archives nationales du Québec a numérisé tous les numéros de L'Action française et de L'Action nationale depuis 1917.

Vous pouvez utilisez cet outil de recherche qui vous permettra — si vous cliquez sur « préciser la rechercher » — de ne chercher que dans L'Action nationale ou dans L'Action française.

Mémoires 2019